Connexion membre
Mot de passe oublié ?


accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Discutez de la pêche, vos trucs, voyages, tous sur la peche....


Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 26 Avr 2018, 20:04


Avatar de l’utilisateur

isa

Message(s) : 1521
Âge : 44
Localisation : Abitibi
sexe: F
Zone: 13
Inscrit le : 15 Août 2011


downy a écrit:
isa a écrit:Aye me semble qu elle était simple la question dès le début... pas facile être ministre bouché des 2 oreilles

Ouin pis en plus je pense qu'il vient de l'abitibi lollll . Non mais c'est vraiment parler pour rien dire au gouvernement . C'est une maladie contagieuse que de ne pas répondre aux questions .



Non non il vient pas de l abitibi.... on est plus intelligent que ça!!

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 26 Avr 2018, 20:07


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


Réponse du président de l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec au ministre Luc Blanchette
Stéphan Bourgeois publié le 2018-04-18 06:29:00
Réponse du président de l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec au ministre Luc Blanchette
Laval, 18 avril 2018

Nous avons maintenant la confirmation que le Gouvernement actuel n’a aucune intention de s’attaquer à la problématique des accès aux plans d’eau publics.

Lors de la période de question du 17 avril dernier, le député de Bonaventure Sylvain Roy pose une question très simple au Ministre de la Faune, des Parcs et de la Forêt Luc Blanchette « Le Ministre va-t-il, oui ou non, mettre des balises pour favoriser l’accès à nos plans d’eau.

Monsieur Blanchette lui répond que tout va bien dans le domaine de la pêche, qu’il y a amplement de solutions pour les pêcheurs sportifs du Québec comme les parcs de la Sépaq, les Zecs et les pourvoiries. Cette première réponse démontre clairement que le Gouvernement actuel n’a AUCUNE intention de s’attaquer au problème des accès aux plans d’eaux publics. Bien au contraire, il souhaite contraindre les amateurs de pêche du Québec aux Zecs, parcs et pourvoiries afin de récolter le maximum de revenus! Cette approche met la pêche sportive en péril et les effets se font déjà sentir! Le Ministre, qui ne semble pas comprendre la question, en saisi finalement le sens après la 2e complémentaire. Il affirme que « la question n’était pas si claire que ça » ce qui provoque un fou rire dans la salle et il ose ensuite affirmer que la pêche au Québec n’a jamais aussi bien été! Nous souhaitons rappeler au Ministre, à l’instar du député Roy, que 83 000 permis de pêche de moins ont été vendus au Québec. Cela devrait inquiéter le Ministre alors qu’il affirme lui-même que l’industrie de la pêche sportive est un important moteur économique qui génère des millions de revenus chaque année au Québec.

Une question pourtant très claire
Monsieur Blanchette, la question était très claire. Pour avoir rencontré le comité qui travaille sur le dossier des accès à l’eau, dont votre sous-ministre associé à la faune Julie Grignon, je peux vous dire que vos employés sont très au courant de la problématique des accès aux plans d’eau publics. Vos collègues monsieur Lessard et Moreau ont annoncé que des mesures seraient prises pour redonner l’accès à nos plans d’eau sans que rien n’ait été fait. Vous devriez avoir une bonne discussion avec vos employés sur le sujet.

Payer, payer, payer pour aller à la pêche
À vous écouter, il faudrait aller à la pêche seulement dans les Parcs, les pourvoiries et les ZECs. Où il faut payer le gros prix chaque jour en plus du prix de l’essence pour s’y rendre. Bien oui, les parcs, ZECs ou pourvoiries se trouvent à plus de 2 heures de chez moi, j’habite à Laval. Il y a des dizaines de très beaux lacs poissonneux à moins de 60 minutes de mon domicile, mais il m’en coûterait de 300 $ à 500 $ pour la journée pour y mettre mon bateau à l’eau. Je vais me payer une ou deux excursions de pêche en Réserve faunique chaque année, mais le reste du temps, je vais pêcher à proximité de ma demeure pour limiter les coûts. Mais même en restant aux alentours, j’ai de plus en plus de difficulté à trouver des endroits abordables.

La passion de la pêche
La passion pour la pêche, ça se transmet aux enfants par des activités comme la Fête de la pêche et lorsque les parents et grands-parents amènent leurs enfants et petits-enfants à la pêche. Pour que les plus jeunes puissent y retourner et attraper vraiment la piqûre, il leur faut des accès gratuits à proximité de leur demeure. L’étalement urbain fait pousser des condos de luxe sur les rives de nos rivières et fleuve Saint-Laurent et fait en sorte que les endroits où les jeunes pouvaient se rendre pêcher se font de plus en plus rares.

Les tarifications de certaines rampes de mise à l’eau ont fait migrer les utilisateurs vers celles qui étaient gratuites, ce qui a provoqué une généralisation de la tarification aux alentours de Montréal et plusieurs autres régions du Québec. Les tarifs vont de 15 $ à 50 $ par jour, voire même des tarifs uniques de 500 $ ou 600 $ pour la saison.

Jadis, c’était gratuit
Mon défunt père qui m’a transmis la passion de la pêche était un journalier qui gagnait un tout petit salaire. Il économisait un petit montant sur chaque paye pour se permettre quelques sorties de pêche durant la saison estivale. Nous allions principalement en territoire libre, où les accès étaient gratuits et nous pêchions majoritairement à proximité du domicile. Aujourd’hui, avec son maigre salaire, je crois bien qu’il n’aurait pas eu les moyens de pratiquer la pêche s’il devait payer des centaines de dollars chaque week-end pour stationner son véhicule avec sa remorque. Jadis, les accès en secteurs publics étaient tous gratuits.

Faire respecter la loi sur la marine marchande
Comme monsieur Roy l’a mentionné dans sa première complémentaire, devant l’inaction du gouvernement, l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec, entièrement formé de bénévoles, s’apprête à déposer une requête en justice d’ici quelques jours afin de faire respecter le droit des Québécois à l’accès à nos plans d’eau publics.

Quelles mesures le Parti libéral du Québec prévoit entreprendre?
Avec une telle réponse, je comprends bien que vous êtes complètement déconnecté de la réalité. Je comprends également que votre Gouvernement n’a AUCUNE intention de s’attaquer au problème des accès aux plans d’eaux publics bien au contraire. Vous avez eu 4 années pour régler le problème et rien n’a été fait. Un Gouvernement qui s’intéresse au bien-être de l’ensemble de la population doit avoir le courage de confronter les municipalités fautives. Au lieu de ça, votre Gouvernement s’écrase et se plie et n’assume aucun leadership. De quoi avez-vous peur? Est-ce que l’intérêt et les caprices des riches propriétaires de chalets, pour ne pas dire châteaux, bordant les lacs priment sur l’ensemble de la population? C’est le message que nous, pêcheurs sportifs et plaisanciers, recevons. À cet effet, nous saluons l’initiative du Parti Québécois de proposer une politique nationale d’accès aux plans d’eaux, politique qui ne fera que rétablir l’ordre naturel des choses.

Soutenir l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec pour un accès équitable aux plans d’eau publics au Québec.
Afin de soutenir l’APSQ dans sa lutte pour récupérer l’accès à nos plans à des coûts abordables et sans discrimination, adhérez ou faites un don en vous rendant sur son site Internet http://www.apsq.ca .

Vidéo de la question posée par monsieur Sylvain Roy à l’Assemblée Nationale.
Pour visualiser la question du député de Bonaventure, Sylvain Roy, au ministre Luc Blanchette, cliquez sur le lien suivant :

https://www.youtube.com/watch?v=SCxTqgI ... e=youtu.be





À propos de l’APSQ
Fondée en mars 2009, l’Association des Pêcheurs Sportifs du Québec (APSQ) est une organisation sans but lucratif dont l’objectif est de défendre les droits des pêcheurs sportifs et de faire la promotion de cette merveilleuse activité. Elle a vu le jour suite au constat qu’il y avait plusieurs municipalités qui bafouaient les droits fondamentaux d’accès aux plans d’eau publics qu’ont les Québécois et le manque de représentativité qu’ont les pêcheurs par les instances responsables de défendre leurs droits à la pratique de leur activité de prélèvement.

Source:

Stéphan Bourgeois
Président de l’Association des pêcheurs sportifs du Québec
Membre plaisancier sur le conseil d’administration de l’Association Maritime du Québec
Casier postal 69013
Succ. Ste-Dorothée,
Laval (Québec)
H7X 3M2
1 866 656-APSQ (2777)
sbourgeois@apsq.ca

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 26 Avr 2018, 20:13


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


en tk, chose certaine blanchette va s'est fou,,,,,, vous savez ou ses zecs et réserves fauniques, je suis tellement en !"/$%?&*()%?&*?&*($/ que si ca serait juste de moi je cancellerais subito presto notre séjour de chasse a l'orignal dans le parc des laurentides et je lui en enverrais une copie a blanchette pour lui dire que !"/$%?&*!"/$%?&*/$%?&*vous savez quoi,,,,,,!

on voulait allez faire un tour a pêche en même temps qu'en allant voir notre territoire de chasse, je peux vous dire que la c'est un gros non, on va juste aller explorer le territoire sans dépenser une cenne noir pour la pêche

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 26 Avr 2018, 20:23


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


pourquoi je suis en !"/$%?&*(!"/$%?&*(!"/$%?&*(!"/$%?&*("/$%?&*("/$%?&*()

j'ai un beau bateau de pêche qui dort chez nous donc j'ai travaillé a la sueur de mon front pour le payer et pas capable de m'en servir sur un lac proche de chez nous ou sur le fleuve pour faire une petite sortie de pêche pour une journée sans me faire exploiter pour le mettre a l'eau, même pas vendable a cause des tarifs, si je me tanne il va finir en pot a fleur

st-donat = $300/année + lavage bateaux $30), les résidents $50 pour 3 ans
entrelacs lac des iles $400/jour + lavage bateau
lac l'achigan $300/jour + lavage bateau

pour le fleuve, repentigny $500/année, pointe aux trembles $500/année ou $50 par jour, les résidents de montréal c'est gratuit

donc au bas mot $800/année minimum minimum, je passe, on a pas acheter notre permis de pêche du québec pour 2018, pense bien qu'on va aller et prendre notre permis pour l'ontario, fuck le québec

Image

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 27 Avr 2018, 05:14


mélèze

Message(s) : 226
Âge : 48
Localisation : Témiscamingue
Zone: 13
Inscrit le : 22 Août 2009


stephomax, on voit sur la photo que tu pratiques le catch and release des plus beaux spécimens :lol:
juste au-dessus du bateau

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 27 Avr 2018, 05:22


downy

Message(s) : 2420
Âge : 56
Localisation : Saguenay
Localisation: Saguenay
Zone: 26
Inscrit le : 3 Juil 2009


Stéphane je comprends tout ça. J'avais pas de bateau à Montréal Pointes Aux Trembles et j'ai été chercher ma vignette pour accéder gratuitement. J'ai offert a 3 de mes amis la possibilité de pêcher sur le fleuve en pinant leur bateau et personne ne m'as appeler sur mon FB pour y aller :cry: . La problématique est bien urbaine puisque je suis rendu maintenant dans la région du Saguenay et qu'ici ça pas l'air de les affecter et pas sur Gatineau y sont exclu aussi ???
So j'ai entendu dire que des avocats ont été engagés pour enrayer les coûts exorbitant pour les nons résidents. qu'ils allaient suggérer un tarif raisonnable et juste pour tous résidents et non résidents. Mais tu sais bien que les avocats veulent s,en mettre dans les poches alors c'est pas demain que ça va se régler. Les dons pour L'APSHQ

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 27 Avr 2018, 15:27


Avatar de l’utilisateur

Batiscan

Message(s) : 39
Âge : 55
Localisation: Sherbrooke
Zone: 6 et 26
Inscrit le : 21 Nov 2017


Au canada il y a une loi qui dit que tous les plans d’eau sont la propriété du gouvernement ( Peuple )
Nul ne peut interdire l’accès à un plan d’eau.

C’est bizarre que les mots Honnêteté , Intégrité , ne fassent pas partie du vocabulaire de ce parti Politique.
Et que les mots corruption , pot de vin , extorsion , collusion soient utilisés candidement en chambre.


Sylvain

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 27 Avr 2018, 16:52


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


Batiscan a écrit:Au canada il y a une loi qui dit que tous les plans d’eau sont la propriété du gouvernement ( Peuple )
Nul ne peut interdire l’accès à un plan d’eau.

C’est bizarre que les mots Honnêteté , Intégrité , ne fassent pas partie du vocabulaire de ce parti Politique.
Et que les mots corruption , pot de vin , extorsion , collusion soient utilisés candidement en chambre.


Sylvain


le problème c'est l'accès, les descentes appartiennent aux municipalités, c'est comme un terrain «privé» et le gros du problème ils ont donnés trop de pouvoir aux municipalités et de nos jours le gouvernement pas plus fin ne fait rien pour régler la cause.

va falloir qu'on s'achète des «hélicoptère» pour pouvoir avoir accès a nos plans d'eau, la personne ne pourrais rien dire et faire

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 09 Mai 2018, 20:49


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


réponse de blanchette, la suite
https://www.youtube.com/watch?v=5XyQIHt5teA

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 11 Mai 2018, 09:36


Fransix

Message(s) : 160
Âge : 42
Localisation: Chambly
Zone: 8
Inscrit le : 6 Oct 2014


Un jour un avocat ma dit'' Nous nous voulons votre bien et vaux bien'' :529991:

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 23 Mai 2018, 10:46


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


très très bon reportage, a écouter du début a la fin

https://www.youtube.com/watch?v=nycMSSQ3PNc

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 23 Mai 2018, 15:41


Avatar de l’utilisateur

Batiscan

Message(s) : 39
Âge : 55
Localisation: Sherbrooke
Zone: 6 et 26
Inscrit le : 21 Nov 2017


Un gros merci Stephexomax

Très instructif

Au prochaine élection je vais aller voter
donc poser un geste démocratique.
Et je sais pour qui je ne voterai pas.

Sylvain

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 23 Mai 2018, 17:16


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


Batiscan a écrit:Un gros merci Stephexomax

Très instructif

Au prochaine élection je vais aller voter
donc poser un geste démocratique.
Et je sais pour qui je ne voterai pas.

Sylvain


je ne sais pas pour qui voter, pas de réponse de la caq, pas de réponse du bloc et pas de réponse de mr.boudrias qui veut partir un nouveau parti politique, chose certaine ca ne sera pas pour les libéraux

a voir ca, la seule chose a faire pour faire avancer le dossier serait d'organiser une manifestation monstre et se rendre devant le bureau du ministre blanchette
et une autre chose possible, intenter un recour collectif envers une municipalité pour discrimination

mais faut pas rêver en couleur, on est au québec, ca jappe fort mais ca mord pas, ya a peu près personne qui est pret a défendre la cause
Dernière édition par stephexomax le 23 Mai 2018, 17:23, édité 1 fois.

Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 23 Mai 2018, 17:18


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013



Re: accès aux plans d'eau le ministre, tout un spécimen rare

Message » 23 Mai 2018, 18:24


stephexomax

Message(s) : 2030
Âge : 54
Localisation: Chertsey
Zone: 9 Est, 8Nord
Inscrit le : 25 Oct 2013


je vais faire une plainte au protecteur du citoyen

je viens de trouver ca
https://mffp.gouv.qc.ca/le-ministere/plaintes/

Plaintes
Une plainte à formuler?
Dans le souci d’améliorer constamment la qualité de nos services, nous accordons une grande importance aux commentaires, suggestions et plaintes des citoyens.
Si vous êtes insatisfait du service reçu, nous vous invitons à en faire part d’abord à la personne qui vous a répondu. La majorité des problèmes soumis se règlent au cours de ce premier contact.
Si, après cette première démarche, vous êtes toujours insatisfait, il vous est possible de communiquer, par écrit ou par téléphone, avec la Direction du bureau du sous-ministre et du secrétariat qui est responsable de la gestion des plaintes. Elle offre aux citoyens la possibilité de se faire entendre auprès d’une instance neutre et impartiale, et ce, dans le respect de sa Politique ministérielle de la gestion des plaintes .
Par ailleurs, si vous détectez des infractions commises envers la faune et ses habitats, nous vous invitons à communiquer avec S.O.S Braconnage.
De plus, si vous êtes insatisfait du comportement d’un agent de protection de la faune, nous vous invitons à formuler une plainte en déontologie.
Des renseignements essentiels
Afin de faciliter le traitement de votre plainte, vous devez fournir, notamment :
votre nom et les coordonnées pour vous joindre;
la description détaillée de la situation;
les résultats des démarches que vous avez faites;
vos attentes à l’égard de votre plainte.
Si votre plainte implique d’autres ministères ou organismes, il est recommandé de procéder à des envois individuels en évitant les destinataires multiples.
Le traitement de votre dossier
Si vous avez communiqué une plainte écrite, un accusé de réception vous sera transmis dans les trois jours ouvrables suivant sa réception.
Au cours du traitement de votre dossier, un adjoint à la gestion des plaintes peut communiquer avec vous pour obtenir d’autres renseignements ou documents additionnels.
La réponse du responsable de la gestion des plaintes vous sera communiquée par écrit.
Pour joindre le responsable de la gestion des plaintes
M. Démosthène Blasi
Responsable de la gestion des plaintes
Direction du bureau de la sous-ministre et du secrétariat
Ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs
5700, 4e Avenue Ouest, A 413
Québec (Québec) G1H 6R1
Téléphone : 418 627-6370
Sans frais : 1 855 279-9157
Télécopieur : 418 634-3352
Courriel : plaintes@mffp.gouv.qc.ca
Enfin, si, au terme de cette démarche, vous croyez ne pas avoir été traité équitablement ou si vous êtes insatisfait de la réponse, vous pouvez vous adresser au Protecteur du citoyen



Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)


Qui est en ligne ?

4 utilisateurs en ligne
4 invités

Maximum d’utilisateurs en ligne: 295
Date: 11 Oct 2018, 20:08

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invité(s)

Anniversaire(s)

Aucun membre ne fête son anniversaire aujourd’hui.

Inscription gratuite Vidéos explicatifs